Architecture et design

Le plus haut gratte-ciel en bois, le projet fou d’un promoteur japonais

Project by Sumitomo Forestry Smart city

Contribuer à transformer les villes en forets… Tel est le projet un peu fou du groupe japonais Somutomo Foresty spécialisé dans le bois de construction et la promotion immobilière. Pour fêter son 350ème anniversaire, en 2041, le conglomérat japonais s’est lancé dans un pari audacieux : ériger la plus haute tour en bois au monde en plein cœur de Tokyo. Une manière ostentatoire de placer la nature au cœur de la ville, un enjeu majeur pour les villes intelligentes.

Un défi à la hauteur du promoteur

W350 project smartcity

Construit dans le quartier d’affaires très attractif de Marunouch, ce gratte-ciel est celui des superlatifs. La structure, baptisée W350 project, culminera à 350 mètres de haut, comptera 70 étages pour une surface totale de 455 000 mètres carrés (soit presque l’équivalent de la surface d’un terrain de foot par étage !).

C’est un projet d’envergure estimé à 600 milliards de yen, soit environ 4,5 milliards d’euros. « Les coûts de construction totaux du plan W350 ont été estimés à près du double de ceux d’un bâtiment de grande hauteur conventionnel construit avec la technologie actuelle. À l’avenir, l’économie, la rentabilité du projet sera améliorée en réduisant les coûts grâce au développement technologique » rassure le promoteur sur son site internet.

Un projet durable façonné dans le temps

tour-bois-smart-citySon architecture composée à 90 % de bois et 10 % de métal pour résister aux vents violents et aux séismes, des phénomènes naturels récurrents au Japon. Au total 185.000 m3 de bois seront nécessaires pour mener à bien ce projet.

Cette tour de bois aura un cycle de vie propre : il est déjà prévu de pouvoir démonter des éléments en vue de les remplacer. Les éléments ainsi démontés pourront être valorisés par un second voire un troisième usage.

Une tour multi-services

Cet édifice abritera un ensemble des logements mais aussi des bureaux, des commerces et un hôtel.

Ce gratte-ciel aura la belle particularité d’offrir aux résidents de beaux balcons intégrés sur tout le pourtour. Les occupants et les riverains seront donc dans un cadre propice à la diversité et au calme. Le toit du gratte-ciel sera également un jardin / parc.

D’autres visionnaires ont déjà établi des gratte-ciel en bois. L’immeuble le plus haut à l’heure actuel se situe à Vancouver, et a été conçu par l’Université de la Colombie Britannique pour ses étudiants : il s’agit de la Brock Commons Tallwood House qui culmine à (seulement) 53 mètres. La tour Mjosa (80 mètres  de haut–  18 étages), en cours de construction en Norvège, atteindra prochainement un nouveau record… en attendant 2041.